Skip to main content

8 décembre 2021

8.45 > 9.30

Mercredi 8 décembre - Durée : 45 mn

Sponsor : LANXESS BIOSECURITY SOLUTIONS

 

Partie 1 : introduction avec Jean-Yves Madec, directeur scientifique de l’axe antibiorésistance à l’Anses

Introduction par Estelle Polette De Oliveira avec l’intervention de Jean-Yves Madec, directeur scientifique de l’axe antibiorésistance à l’Anses. Il exposera les enjeux d’une utilisation raisonnée des antibiotiques.

Intervenants :
Jean-Yves Madec - Directeur scientifique de l’axe antibiorésistance à l’Anses

Estelle Polette De Oliveira - Rédactrice en chef de Porcmag


Partie 2 : enjeux sanitaires des protocoles d’hygiène en filières animales

Episodes d’influenza aviaire pour les filières avicoles. Menace de peste porcine africaine pour la filière porcine. Episodes de fièvre catharrale ovine chez les bovins. Les risques sanitaires pèsent continuellement sur les productions animales. La réglementation biosécurité évolue et impose diverses mesures de biosécurité en élevages hors-sol, que présenteront Alice Corbel et Virginie Billiault. Romaric Feuillet détaillera celles qui pourraient être transposées en élevage laitier, en particulier concernant les flux : introduction d’animaux, gestion des cadavres,  livraisons d’aliments et autres, venue des conseillers d’élevages, collecte du lait…

Intervenants :
Loïc Doumalin - PLM

Romaric Feuillet, Alice Corbel et Virginie Billiault - Géosane, groupe Réseau Cristal


11.00 > 11.30

La boiterie en lactation : une conséquence de la période de transition

Mercredi 8 décembre - Durée : 30 mn

Le début de la lactation est la période où les boiteries ont la plus grande prévalence en élevage laitier. Nous expliquerons au cours de ce webinaire l’origine multifactorielle et nous identifierons les facteurs de risque autour du vêlage qui réunissent les conditions parfaites pour causer une boiterie au cours de la lactation. Plus spécifiquement, tous les facteurs qui induisent et favorisent une inflammation chez la vache laitière vont augmenter le risque de développer des boiteries en lactation. Par conséquent, ces dernières vont impacter négativement la production et le bien-être de l’animal et les pertes pour l’éleveur sont considérables. Il est essentiel de savoir reconnaitre les facteurs de risques et agir vite pour prévenir l’apparition de boiteries. L’objectif zéro boiteries chez les vaches taries est possible !

Intervenants :
Marie-Laure Ocaña - Dairy Technical Service Manager - Zinpro Corporation

Fabienne Defontaine - Responsable France - Zinpro Corporation

12.00 > 12.30

Origine des boiteries et perspectives de contrôle

Mercredi 8 décembre - Durée : 30 mn

Dans neuf cas sur dix, les boiteries sont dues à des lesions des pieds, chez la vache laitière. Et elles concernent principalement leurs postérieurs. Les lesions concernent la corne des onglons ou la peau des pieds. Le Dr Anne Relun expliquera leur origine multifactorielle, avec des facteurs communs et d’autres plus spécifiques. Elle présentera les moyens pour déceler au plus tôt les lesions, les moyens de prévention et les points clés pour un traitement efficace. Enfin, elle abordera les perspectives d’innovations pour la prévention des boiteries.

Intervenants :
Loïc Doumalin - PLM

Anne Relun - Enseignant-chercheur Oniris et Inrae


13.30 > 14.15

Audit d’un élevage : les clés de prévention des boiteries

Mercredi 8 décembre - Durée : 45 mn

Les boiteries ont une origine multifactorielle. Le Dr Thomas Aubineau, vétérinaire, présentera les principales étapes d’un audit d’élevage, à partir de cas concrets. L’objectif de l’audit est d’identifier les facteurs favorisant les boiteries. Des mesures correctives et preventives sont recommandées avec un plan d’actions qui prend en compte les priorités et leur faisabilité tant technique qu’économique. Le Dr Aubineau s’appuira sur des photos prises en élevages, détaillera ses recommandations et présentera les résultats obtenus suite à celles-ci.

Intervenants :
Arnaud Verleur - PLM

Thomas Aubineau - Innoval

14.45 > 15.15

OmniGen, parce que vos vaches se portent mieux sans les effets du stress

Mercredi 8 décembre - Durée : 30 mn

Pourquoi se préoccuper de l’impact du stress sur le système immunitaire de nos animaux ? Chaque jour, les soins apportés à votre troupeau (alimentation, confort, hygiène …) sont les fondamentaux nécessaires à un système immunitaire efficace. Cependant de nombreux stress (le stress du vêlage, le stress thermique…), impactent fortement les capacités de défense du système immunitaire. Le manque à gagner et le coût des maladies résultantes peuvent être importants. Aujourd’hui une solution existe afin de soutenir la santé de vos vaches face aux effets du stress : OmniGen-AF.Fort des résultats obtenus depuis 20 ans, et des nombreuses recherches réalisées, OmniGen-AF aide à soutenir le système immunitaire de vos animaux. Avec le témoignage d’éleveurs utilisateurs nous vous expliquerons comment OmniGen-AF peut aider vos vaches à mieux se défendre et à rester productives.

Intervenants :
Paul Revet - Spécialiste en élevage laitier - Phibro France

Yves Baetens - Spécialiste en élevage laitier, vétérinaire - Phibro Belgique

16.45 > 17.30

Des lots sans antibiotiques. Témoignages de Sébastien Davy et Stéphane Dahirel, éleveurs de volailles de chair

Mercredi 8 décembre - Durée : 45 mn

Sébastien Davy et Stéphane Dahirel détailleront les pratiques qu'ils ont mis en place dans leur élevage afin d'éviter, dans la mesure du possible, la prescription de traitements antibiotiques.

Sébastien Davy veille à une utilisation raisonnée des antibiotiques dans son élevage en adéquation avec l’une des lignes directrices de son partenaire Le Groupe Michel : la démédication. L’aviculteur, installé depuis quatre ans à La Fresnais (35), gère deux poulaillers : l'un de 1 370 m² à ventilation transversale d’une capacité de 10 500 dindes et un bâtiment Terre Neuve de 1 546 m² avec 630 m² de jardin d’hiver d’une capacité de 11 500 dindes. Afin de prévenir l’apparition de pathologies, Sébastien mise sur le nettoyage et la désinfection, l’assainissement de l’eau de boisson (chlore, acides organiques) et l’utilisation d’autovaccins, de probiotiques (litière et eau de boisson). L'éleveur a également constaté le bénéfice de l’intervention d’un géobiologue.

Intervenants :
Stéphane Dahirel - Eleveur

Sébastien Davy - Eleveur

9 décembre 2021

9.00 > 9.45

Antibiotiques en porc : la réglementation se durcit au 28.01.2022, avec Isabelle Corrégé de l’Ifip

Jeudi 9 décembre - Durée : 45 mn

Une interview du Dr Isabelle Corrégé, vétérinaire à l’Ifip – Institut du Porc spécialiste de la gestion de la biosécurité, de l’hygiène et de la santé animale, animée par Elisa Taurin, journaliste Porcmag. 

Au programme : 

  • Le point sur l’évolution des usages d’antibiotiques dans les élevages porcins français 
  • Nouvelle réglementation européenne à partir du 28 janvier 2022 : interdiction de l’utilisation collective préventive d’antibiotiques 
  • Les principales pathologies consommatrices d’antibiotiques 
  • Panorama des solutions préventives et retour sur investissement

Intervenants :
Elisa Taurin - Journaliste Porcmag

Isabelle Corrégé - Vétérinaire à l’Ifip

10.15 > 10.45

Optimiser ses performances en gérant les diarrhées du post sevrage

Jeudi 9 décembre - Durée : 30 mn

Les diarrhées du post sevrage ont des conséquences importantes pour votre élevage : comment les identifier et les gérer dans un contexte réglementaire qui évolue ? Description longue : La période du sevrage est une étape importante dans la vie des porcelets avec de nombreux changements qui peuvent altérer leur immunité. Les bactéries Escherichia coli qui sont naturellement présentes dans l'intestin des porcelets peuvent se multiplier dans les jours qui suivent le sevrage, occasionnant des pathologies digestives appelées diarrhées post-sevrage (DPS). Ces DPS auront un impact important sur la santé et le bien-être des porcelets, altérant leurs performances. Elanco vous accompagne pour en savoir plus sur cette pathologie, l’impact pour votre élevage, le diagnostic et enfin la gestion tout en répondant au changement réglementaire 2022.

Intervenants :
Sophie Vigneron - Vétérinaire Technique - Elanco

11.30 > 12.00

Évaluer les lésions des pieds des truies pour gagner en rentabilité ?

Jeudi 9 décembre - Durée : 30 mn

Les boiteries restent une menace importante en production porcine et induisent un impact négatif sur la rentabilité et la productivité d’un élevage. Elles accentuent la réforme précoce des jeunes truies, augmentent la main d’œuvre, les coûts de renouvellement ainsi que les coûts de traitements. Le niveau de lésions des onglons est un indicateur fiable de la santé du pied et un bon système d'évaluation permettant d'identifier les causes et de prévenir les situations à risque. Savoir identifier et noter les lésions peut aider à réduire leur incidence et leurs coûts associés et, par conséquent, améliorer la productivité, augmenter la longévité et le bien-être des truies et des cochettes.

Intervenants :
Luis da Veiga - Business Manager Iberia & France - Zinpro Corporation

Fabienne Defontaine - Responsable France - Zinpro Corporation

13.30 > 14.15

Prévenir les boiteries : l’impact de la nutrition et d’une stratégie de parage adaptée

Jeudi 9 décembre - Durée : 45 mn

« Le déficit énergétique, facteur de risque n°1 des boiteries ». Le Dr Bruno Dalez, vétérinaire, accompagne des troupeaux de 60 à 600 vaches, en suivi. Il fera le point sur les erreurs à éviter autour de la ration, pour la santé des pieds. Il insistera sur l’importance du coussinet graisseux et son intégrité.

« Moins de 2 % de vaches qui marchent mal » ajoute Nicolas Huet. C’est possible et indispensable. « En traite robotisée, la vache boiteuse n’est plus permise ». Le pédicure bovin témoignera des bonnes pratiques et des succès. Un atout : les visites mensuelles de parage préventif.

Intervenants :
Marc Juan- PLM

Bruno Dalez, Selas Eva - Réseau Cristal – membre commission Vaches Laitières SNGTV

Nicolas Huet - Sarl Rumiserv

10 décembre 2021

9.00 > 9.45

Eclosion à la ferme et nutrition précoce.

Vendredi 10 décembre - Durée : 45 mn

Le bilan est plutôt positif concernant l'impact de l'éclosion à la ferme. Hilde Van Meirhaeghe, docteur vétérinaire spécialisée en volaille et consultante pour Vetworks, liste les bénéfices de ce concept tels que l’absence de stress dû aux manipulations des animaux (vaccination, répartition dans les caisses...) et au transport des poussins. Outre les avantages en termes de bien-être animal, cette pratique permet d’obtenir de meilleures performances zootechniques (baisse de l’indice de consommation), et de répondre en partie à la demande de réduction d’utilisation de traitements antibiotiques.

Intervenants :
Hilde Van Meirhaeghe - Consultante pour Vetworks

10.15 > 10.45

J’innove pour la performance technique de mon élevage : je pitch mon projet

Vendredi 10 décembre - Durée : 30 mn

Vous aimez innover et entreprendre, ce webinaire est fait pour vous ! Mélanie Vilboux vous propose d’aborder en 30 min chrono : 

  • Les clés pour mener à bien votre projet. Faites-le murir avec nos conseils et l’appui de nos intervenants : Abel ROBICHON de BPCE LEASE 
  • Votre stratégie est définie, maintenant il ne vous reste plus qu’à la présenter à vos partenaires. On vous guide pour bien pitcher votre projet ! 
  • Votre projet a vu le jour, et si on vous mettait à l’honneur ? Découvrez avec nous des solutions innovantes pour mettre en lumière le fruit de votre travail. 
  • Des questions ? On y répond.

Intervenants :
Mélanie Vilboux - Directrice du Marché de l’Agriculture et de la Viticulture à la Banque Populaire Grand Ouest

Abel Robichon - Directeur Commercial Régional Adjoint – Région Grand Ouest Val de Loire - BPCE LEASE

13.30 > 14.15

Les gestes et solutions mis en place à l’EARL La Roche Carillan pour produire
en PSA 0 jour

Vendredi 10 décembre - Durée : 45 mn

Une interview de Jean-Charles Cantin, gérant de l’EARL La Roche Carillan à Lamballe (22), un atelier de 300 truies NE en cahier des charges PSA 0 jour avec boucles RFID depuis 4 ans. 

Un webinaire animé par Estelle Polette De Oliveira, rédactrice en chef de Porcmag dans lequel, après une présentation de son exploitation, l’éleveur reviendra sur ses pratiques de conduite, sa stratégie nutritionnelle, son protocole d’hygiène et sa gestion de la santé de ses animaux. Il répondra aux questions techniques des internautes.

Intervenants :
Estelle Polette De Oliveira - Rédactrice en chef de Porcmag

Jean-Charles Cantin - Gérant de l’EARL La Roche Carillan à Lamballe

15.45 > 16.15

Maîtriser la qualité de l’eau dans son élevage

Vendredi 10 décembre - Durée : 30 mn

Aqua’Expert est une offre de service clé en main développée par Synthèse Elevage, pour accompagner groupements, techniciens, vétérinaires et éleveurs afin d’obtenir dans les élevages, une eau de qualité 365 jours/an, pour un coût adapté et maîtrisé.

Cette offre intègre une expertise pluridisciplinaire (technique, vétérinaire et laboratoire).

Aqua’Expert, une solution complète en 4 étapes : 

  • Point sur la situation
  • Collecte et analyse de l’eau du/des élevages
  • Plan d’action individualisé pouvant intégrer du monitoring et/ou du matériel et/ou le produit adapté
  • Conseil et suivi pour garantir une eau de qualité (avec l’application web Aqua’Check)

Intervenants :
Jean-Luc Chambrin - Directeur Commercial - Synthèse Elevage

Emilie Herviou - Responsable Communication & Marketing - Synthèse Elevage

Florian Morin - Technico-commercial en production avicole - Synthèse Elevage

16.45 > 17.30

Les secrets d’une bonne qualité d’eau en élevage

Vendredi 10 décembre - Durée : 45 mn

Le Dr Eric Chataigner, Chêne Vert, va nous expliquer comment garantir une eau de bonne qualité à ses animaux. Chaque élevage a une eau particulière, avec une chimie particulière et ne pourra pas être traitée de la même façon que celle du voisin. Il faut donc avoir un traitement adapté à la chimie de l’eau de son élevage. 

Attention également à bien entretenir les canalisations car sinon, même si le biocide est adapté à la chimie de l’eau, il va être consommé par le biofilm qui se sera formé à l’intérieur des canalisations, et ne se retrouvera pas en quantité suffisante pour assurer une eau potable.

Intervenants : Dr Eric Chataigner - Chêne Vert


Conclusion des journées ELO


Fuseau horaire détecté